fbpx
Chiot qui baille
Michèle et Griotte

Je veux adopter un chien: les bases à savoir

Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi???? L’adoption d’un chiot ou d’un chien ne doit pas se faire à la légère et vient avec son lot de responsabilités. Il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte : budget, temps, éducation, santé… Voici un guide de réflexion pour vous aider à y voir plus clair.

Le chien est un merveilleux compagnon et nous sommes plusieurs à ne pas pouvoir imaginer notre vie sans leur présence. Vous considérez vous aussi d’ajouter un toutou à votre famille, mais ne savez pas trop par où commencer ? Je vous ai préparé ce petit guide complet sur tout ce qu’il faut savoir avant d’adopter un chien.

Les questions à se poser avant d’adopter un chien

Un chien n’est pas une peluche et a des besoins impératifs qu’il faudra combler. Afin de savoir si vous êtes prêt à adopter un chien, posez-vous ces quelques questions :

  • Avez-vous du temps à lui consacrer ? Un chien a besoin d’être éduqué, d’être emmené chez le vétérinaire, de faire de l’exercice quotidiennement, de jouer avec son humain… De plus, un chien peut vivre de longues années, êtes-vous prêt à cet engagement ?
  • Avez-vous les moyens financiers pour avoir un chien ? Un chien peut coûter cher, très cher même. Outre les frais d’adoption, il y a la nourriture, les accessoires de base, les jouets, les friandises, les frais de vétérinaire et d’éducation, la pension quand on veut prendre des vacances, etc. Vous voulez en savoir plus ? Découvrez notre article sur le réel coût annuel d’un chien.
  • Avez-vous la patience pour éduquer un chiot ? Un chiot demande beaucoup de temps et d’énergie. Comme tout bébé, il a tout à apprendre et peut parfois se mettre dans des situations périlleuses. Jusqu’à l’âge d’environ 2 ans, plusieurs chiens auront une énergie débordante qu’il faudra canaliser.
  • Est-ce que toute la famille va s’occuper du chien ? Une des raisons majeures d’abandons est le manque de temps. Ce qu’on voit souvent, c’est que dans une famille, une seule personne (généralement la mère…) s’occupera tant bien que mal des besoins du chien. Il est normal que cette personne finisse par capituler. Adopter un chien devrait être un projet impliquant tous les membres de la famille !
  • Souffrez-vous d’allergies ? Malgré les efforts de marketing autour de certaines races dites « hypoallergène », il faut savoir qu’aucune race de chien ne l’est à 100%. Si vous êtes sujet aux allergies, ne vous fiez pas aux dires des supposés éleveurs qui promettent une race ou un croisement qui ne cause pas d’allergies. – Quelle race vous convient le mieux ? On peut adorer telle ou telle race, mais cela ne veut pas dire qu’elle sera adaptée à votre style de vie. Si vous êtes du type patate de sofa, n’allez pas adopter un chien qui demande de 4 à 6 heures d’exercice par jour ! Faites vos devoirs avant d’opter pour une race, renseignez-vous sur les besoins et les spécificités des diverses races de chiens. En savoir plus : Les critères à définir pour choisir son futur chien.

Où adopter un chien ?

Il existe plusieurs endroits où l’on peut se procurer un chiot ou un chien adulte, certains étant plus éthiques que d’autres. Avant de prendre votre décision, faites bien vos recherches afin de ne pas encourager les usines à chiots, qui malheureusement, pullulent au Québec et ailleurs dans le monde.

A) Adopter un chien chez un éleveur éthique

Vous êtes à la recherche d’un chien d’une race spécifique ? Optez pour un vrai bon éleveur aux pratiques éthiques. Qu’est-ce que cela veut dire ? Un bon éleveur a à cœur le bien-être de la race, de ses reproducteurs, et de ses chiots. Il ne fait pas l’élevage dans le seul but de faire de l’argent, et met tout en œuvre pour s’assurer que la race en question est développée adéquatement.

On peut reconnaître un éleveur éthique quand celui-ci ne fait l’élevage que d’une ou deux races, pas cinq ou six. Ses chiots évoluent souvent dans la maison, afin d’être bien socialisés et habitués aux bruits et mouvements courants d’une maisonnée. Ils ont reçu les soins vétérinaires de base : vermifuge, vaccins, etc.

Un éleveur éthique ne reproduit que des chiens sains de corps et d’esprit, et offre une garantie de santé.

Quand vous visitez un éleveur éthique, il vous fait rencontrer les parents de la portée, répond aisément à toutes vos questions, vous montre les papiers concernant le pedigree et les soins reçus. Surtout, il vous pose tout un tas de questions afin de s’assurer que vous serez bien la bonne famille pour son chiot.

B) Adopter un chien en refuge

Chaque année, des dizaines de milliers de chiens sont abandonnés au Québec. Bien que l’on soit tentés de croire que ces chiens ont des problèmes de santé ou de comportement, la plupart sont pourtant d’excellents chiens qui ne demandent qu’une deuxième chance.

Pourquoi ces chiens se retrouvent-ils en refuge ? Les raisons des propriétaires qui abandonnent leur chien sont multiples :

  • Manque de temps
  • Manque d’argent
  • Le chien n’est pas éduqué
  • Allergies
  • Décès
  • Déménagement dans un endroit où on refuse les chiens

La majorité des SPCA et des services animaliers du Québec offrent des chiens à l’adoption qui ont subi un examen médical et une évaluation comportementale. Ce sont d’excellents endroits pour y adopter un chiot, un chien adulte ou sénior.

Il est aussi faux de croire qu’on y retrouve uniquement des chiens de races croisées ou indéterminées. Près de 20 % des chiens abandonnés en refuge sont de races dites pures.

Vous avez en tête l’adoption d’un chien de race mais ne voulez pas nécessairement adopter auprès d’un éleveur ? Sachez qu’il existe aussi des groupes de sauvetage de chiens de races spécifiques ! Ces groupes fonctionnent grâce à des familles d’accueil qui hébergent les chiens jusqu’à leur adoption. Ces chiens ont été vus et soignés par un vétérinaire, et ont souvent été évalués au niveau de leur comportement. Et comme ils vivent avec leur famille d’accueil et non dans un enclos, celle-ci peut vous donner une bonne quantité d’information sur le tempérament, les préférences et les craintes du chien que vous voulez adopter.

Les lieux à éviter pour l’adoption d’un chiot

  • Les animaleries : c’est souvent le premier endroit auquel on pense quand on veut adopter un chiot. Cependant, la très grande majorité de ces commerces offrent des chiots provenant de fournisseurs qui ne pensent qu’à l’argent et que l’on appelle ici « usines à chiots ».
  • Les chiots provenant de ces producteurs sont souvent malades et/ou développent des troubles de comportement. Aucun éleveur éthique n’accepterait de vendre ses chiots à une animalerie.
  • Les petites annonces : cherchez « chiot à vendre » sur Internet, et vous serez submergé par une multitude d’annonces. D’où viennent ces chiots ? Encore une fois, la plupart du temps, d’usines à chiots ! En effet, les producteurs engagent des familles d’accueil, et se font passer pour des élevages familiaux.

Sinon, ce sont des chiots provenant de ce qu’on appelle des « éleveurs de fond de cour », qui ne produisent des chiots que pour se faire de l’argent supplémentaire. Dans les deux cas, les chiots n’ont souvent pas reçu de soins vétérinaires et proviennent de parents au tempérament pouvant être dangereux.

Quoi faire avant d’accueillir un chien chez soi ?

Vous avez donc décidé d’adopter un chien en particulier, rempli les papiers d’adoption, il sera chez vous dans quelques jours ou quelques semaines. Youppi ! Il vous faut maintenant préparer sa venue ! Voici comment :

  • Faites vos achats avant son arrivée : votre chien aura à la base besoin d’un collier, d’un harnais et d’une laisse, de bols pour la nourriture et l’eau (quoique je privilégie les jouets interactifs pour la nourriture), de jouets et d’un coussin. Tout dépendant d’où vous avez adopté votre chien, vous aurez peut-être reçu un peu de la nourriture de la part de l’éleveur ou du refuge. Vous aurez ensuite le choix de continuer avec cette nourriture ou de faire transitionner votre chien vers une autre.
  • Sécurisez la maison et le jardin : y a-t-il des pièces de la maison qui seront hors limites pour le chien ? Des objets qui pourraient lui être dangereux ? Des fils électriques qui traînent ? Si vous avez une cour, est-elle fermée par une clôture et est-ce que celle-ci est bien hermétique ?
  • Choisissez où dormira Pitou : est-ce que votre chien dormira dans votre chambre, sur le lit ou un coussin ? Dans une autre pièce ? Sera-t-il en cage ou libre durant la nuit ainsi que durant vos absences ? Il n’y a pas vraiment de mauvaise réponse, choisissez ce qui vous convient le mieux. Cela dit, votre chien sera peut-être insécure les premières nuits, car tout est nouveau pour lui (nouvelle maison, nouveau propriétaire…). Donnez-lui une chance et permettez-lui de dormir non loin de vous les premières nuits de son arrivée. Vous pourrez ensuite éloigner petit à petit sa cage ou son coussin.

Inscrivez-vous à une maternelle pour chiots ou à un cours d’obéissance : même s’il n’est pas encore arrivé chez vous, il est déjà temps de penser à son éducation, qu’il soit chiot ou adulte. La maternelle pour chiots constitue une excellente base pour la socialisation et l’éducation de votre chiot. Sinon, un cours d’obéissance peut être une bonne façon de créer un lien avec son nouveau chien plus âgé. De plus, si vous observez quelques petits problèmes de comportement, vous serez déjà en mesure de demander conseil à votre éducateur canin. En savoir plus sur mes services de consultation.

Prenez rendez-vous avec votre vétérinaire : même si votre chien a été vu par le vétérinaire de l’éleveur ou du refuge, il devra probablement recevoir des rappels de vaccins, une autre dose de vermifuge, etc. De plus, votre vétérinaire pourra vous rassurer sur l’état de santé de Fido. Découvrez les soins de bases qu’un chiot a besoin.

Les premiers jours avec votre nouveau chiot

À son arrivée, votre toutou voudra sûrement explorer un peu sa nouvelle demeure, mais il y a de fortes chances qu’il veuille surtout faire une sieste. Si le transport a été long, s’il a été stressé pendant le voyage, il est sûrement fatigué. Laissez-le dormir en paix, ça lui permettra ensuite d’explorer activement son nouvel environnement.

Une fois bien reposé, votre chiot aura sûrement soif et/ou faim, il est temps de lui montrer où se trouve l’endroit où il va se nourrir. Profitez-en aussi pour débuter son entraînement à la propreté, en l’emmenant là où vous voulez qu’il fasse ses besoins.

En effet, les chiots ont besoin d’éliminer après avoir dormi, joué, mangé et bu. Pour vous faciliter la tâche, gardez-le en laisse près de vous et sortez-le très régulièrement. Un chiot a envie d’uriner environ toutes les 30 minutes à l’âge de deux mois et toutes les heures à l’âge de 4 mois. Dès qu’il fait ses besoins au bon endroit, félicitez-le avec enthousiasme et offrez-lui une friandise.

Si la température le permet, emmenez votre chiot pour une balade à l’extérieur. Soyez indulgent, il se peut que votre chiot refuse de marcher en laisse s’il ne l’a jamais fait avant. Traînez avec vous de succulentes friandises et incitez-le à venir vers vous sur un ton joyeux. Il finira par comprendre que c’est plus agréable d’avancer que de rester coincé sur le trottoir.

Les premiers jours avec votre nouveau chien adulte

Vous avez adopté un chien d’âge adulte en refuge ? Il aura sensiblement besoin des mêmes choses qu’un chiot. Du repos, explorer son nouvel environnement, apprendre où manger, faire ses besoin et dormir.

Mais contrairement à un chiot, un chien adulte qu’on vient d’adopter arrive souvent avec un certain bagage et il se peut qu’il ait besoin de temps pour s’adapter à sa nouvelle vie. Il n’est pas rare que l’on observe le vrai tempérament d’un chien après quelques jours, semaines ou même des mois après son adoption.

Si le comportement, ou l’état d’esprit de votre chien vous inquiète, n’hésitez pas à en parler avec votre vétérinaire ou un éducateur canin.

Que faire quand ça ne fonctionne pas avec le nouveau chien ?

Pour toutes sortes de raisons, il peut arriver que le match humain-chien ne soit pas idéal et que la situation soit irrémédiable. À moins d’une maladie ou d’un trouble de comportement grave, l’euthanasie ne devrait jamais être considérée ! Malheureusement, les vétérinaires reçoivent encore trop de demandes d’euthanasies dites « de convenance ».

Si votre chien provient d’un éleveur éthique, contactez-le. Souvent, il acceptera de reprendre le chiot. Sinon, vous avez d’autres options :

  • Trouver vous-même une bonne famille : voyez auprès de vos proches si quelqu’un voudrait adopter votre chien. Soyez sélectif, ne donnez surtout pas votre chien au premier venu !
  • Contactez un groupe de sauvetage : ces groupes placent les chiens en famille d’accueil jusqu’à leur adoption. Si votre chien appartient à une race spécifique, recherchez un groupe de sauvetage qui connaît les besoins particuliers reliés à celle-ci. Si un tel groupe n’existe pas dans votre secteur, plusieurs groupes acceptent les chiens de toutes races.
  • Contactez les refuges près de chez vous : il existe quelques bons refuges/services animaliers qui ont à cœur de sauver les chiens tels que le vôtre. Ils feront tout leur possible pour offrir une deuxième chance à votre toutou.

Adopter un chien, qu’il soit bébé ou adulte, peut être une merveilleuse aventure, surtout si on s’y est bien préparé. Sachez que beaucoup d’éducateurs canins offrent un service pré-adoption, afin de vous guider dans votre décision. Ce petit investissement vaut vraiment la peine pour ne pas regretter sa décision ensuite.

Votre chiot est fin prêt pour la petite école ? Mais quelle est la différence entre le dressage et l’éducation canine ?

ARTICLES RELIÉS:

Allô, moi, c’est Mimi-Griotte!

Pourquoi Mimi-Griotte? Parce que ma petite chienne s’appelle Griotte et que c’est grâce à elle que je suis aujourd’hui éducatrice canine et heureuse de l’être!

Ma mission, c’est de vous permettre de vous mettre à la place de votre chien pour comprendre ses émotions, afin de vous aider à répondre à ses besoins pour vous rendre heureux tous les deux.

Ici, vous trouverez outils, infos et cours en ligne pour vous aider avec humour et empathie.

Articles reliés

Obtenez GRATUITEMENT votre guide complet des 8 troubles de comportements chez le chien et comment les régler en vous inscrivant à mon infolettre.

En BONUS, recevez mes 10 grands principes pour une relation harmonieuse avec Pitou!

Partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Allô, moi, c’est Mimi-Griotte!

Pourquoi Mimi-Griotte? Parce que ma petite chienne s’appelle Griotte et que c’est grâce à elle que je suis aujourd’hui éducatrice canine et heureuse de l’être!

Ma mission, c’est de vous permettre de vous mettre à la place de votre chien pour comprendre ses émotions, afin de vous aider à répondre à ses besoins pour vous rendre heureux tous les deux.

Ici, vous trouverez outils, infos et cours en ligne pour vous aider avec humour et empathie.

Articles reliés

Obtenez GRATUITEMENT votre guide complet des 8 troubles de comportements chez le chien et comment les régler en vous inscrivant à mon infolettre.

En BONUS, recevez mes 10 grands principes pour une relation harmonieuse avec Pitou!

Chiot qui baille
Michèle et Griotte

Je veux adopter un chien: les bases à savoir

Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi???? L’adoption d’un chiot ou d’un chien ne doit pas se faire à la légère et vient avec son lot de responsabilités. Il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte : budget, temps, éducation, santé… Voici un guide de réflexion pour vous aider à y voir plus clair.

Partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Obtenez GRATUITEMENT votre guide complet des 8 troubles de comportements chez le chien et comment les régler en vous inscrivant à mon infolettre.

En BONUS, recevez mes 10 grands principes pour une relation harmonieuse avec Pitou!

Hey, as-tu appris quelque chose de nouveau dans cet article?

Aimerais-tu en connaître encore plus sur ton chien et comprendre ses réactions?
Visite ma page de cours en ligne, tu vas peut-être trouver là un cours juste pour toi!

8 troubles de comportement chez le chien

Votre cadeau est prêt!

Obtenez GRATUITEMENT votre guide complet des 8 troubles de comportements chez le chien et comment les régler en vous inscrivant à mon infolettre.

En BONUS, recevez mes 10 grands principes pour une relation harmonieuse avec Pitou!