Chien brun qui court sur un chemin devant une fille
Michèle et Griotte

Distractions et rappel : pourquoi mon chien n’écoute pas?

Fidooo! Fidooo! Mais Fido n'écoute pas, ne revient pas... Ça vous parle? Découvrez comment on peut, sans le savoir, empoisonner la commande de rappel, ainsi que les diverses raisons qui font que Fido ne revient plus. Mais heureusement, il existe des solutions, et je vous les partage dans cet article!

Pourquoi mon chien n’écoute pas dehors? 3 RAISONS

Votre chien, si écoutant et si concentré sur vous à l’intérieur, devient une bombe qui s’éparpille partout à l’extérieur? Pire, il est temporairement sourd? Consolez-vous, vous n’êtes pas seul! Apprenez dans cet article pourquoi votre chien a du mal à vous écouter à l’extérieur, en plus des trucs et astuces pour lui apprendre le rappel.

Comment apprendre à mon chien à écouter dehors

Votre chien peut ne pas vous écouter dehors puisqu’il n’a été pratiqué qu’à l’intérieur. C’est ce qu’on appelle un manque de généralisation des apprentissages. D’autres raisons peuvent également être en cause comme la distraction élevée du chien ou encore l’utilisation des mauvaises friandises. Découvrons ensemble l’explication de ces 3 causes probables!

Dans votre salon, votre chien exécute une panoplie de trucs fantastiques, vient en courant même lorsque vous murmurez son nom, et vous suit partout, anticipant la demande suivante ou le prochain jeu.

Mais dehors, il est un chien totalement différent: il ne vous écoute pas du tout. C’est comme s’il avait oublié ce que veut dire assis, viens, etc. Pire, c’est comme s’il était devenu subitement sourd ou si vous aviez complètement cessé d’exister! Avant de sauter à la conclusion que votre chien est soit bête, soit têtu, voyons plutôt pourquoi votre chien ne vous écoute pas dehors.

1. Mon chien n’a pas généralisé ses apprentissages

Le chien n’est pas très bon pour généraliser. On pense que les animaux sont comme les humains et que la généralisation, c’est automatique pour eux. Oh que non !

Par exemple, Toutou répondra à la demande «assis» dans la maison, mais risque très bien de ne pas savoir que la demande faite dehors est la même chose. La solution à ce problème est simple: pratiquez partout! Commencez dans un lieu sans trop de distraction, telle la cour arrière. Puis, graduellement, augmentez le niveau de difficulté en pratiquant devant la maison, sur le trottoir, au coin de la rue, etc. N’allez pas trop vite ! Assurez-vous qu’il répond bien à la demande avant d’augmenter la difficulté.

2. Mon chien est distrait par le monde extérieur

Si votre chien n’a jamais appris à répondre à vos demandes quand il est soumis aux distractions du monde extérieur, il sera très difficile pour lui de le faire alors qu’il est entouré de nouvelles odeurs, d’écureuils qui gambadent, ou de toute autre distraction. Tout est bien que trop intéressant! Comme pour la généralisation des apprentissages, il faudra pratiquer avec lui à répondre à vos demandes lorsqu’il y a des distractions. Encore là, il faudra y aller de manière graduelle. Par pitié, ne commencez pas ces exercices au parc à chiens!

C’est comme si on vous demandait de réciter votre liste d’épicerie pendant que vous regardez un film d’action super intéressant. Non seulement vous auriez de la difficulté à vous concentrer sur la liste d’épicerie, mais avouez que cette activité serait la dernière chose qui vous tenterait de faire pendant ce film!

3. Mon chien n’a pas d’intérêt pour la récompense utilisée

Vous remarquez que votre chien perd tout intérêt envers les friandises lorsque vous êtes dehors? C’est que c’est bien plus renforçant de réussir à atteindre sa cible (c’est-à-dire la borne-fontaine à sentir, le chien du voisin à saluer, etc.) en tirant sur sa laisse! Il a probablement déjà appris que s’il tire assez fort, vous abandonnerez la lutte et il pourra aller où il veut. Voilà, vous venez de le récompenser pour avoir tiré, avec ce qu’il désirait le plus!

Pourquoi ne pas utiliser comme récompense ce que votre chien désire aller voir?

C’est ici que le principe de Premack vous sera le plus utile. Qu’est-ce que le principe de Premack? Non, ce n’est pas une équation mathématique ni une devise philosophique!

Le principe de Premack se résume simplement à ceci: nettoie ta chambre si tu veux avoir le droit de sortir ce soir, ou fais tes devoirs si tu veux regarder ton émission à la télé.

En éducation canine, on peut utiliser cette même tactique: assois-toi si tu veux aller sentir la borne-fontaine, ou cesse de tirer sur la laisse si tu veux aller voir ton ami chien. Ce que Fido veut obtenir devient alors sa récompense pour son bon comportement.

L’éducation du chien demande du temps et de la patience. Si vous vous sentez dépassé par le comportement de votre chien lorsqu’il est à l’extérieur, n’hésitez surtout pas à contacter un éducateur canin compétent.

Maintenant que votre chien vous écoute lorsque vous êtes à l’extérieur, il est temps de lui apprendre le rappel!

Chien qui court dans l'herbe longue

Apprendre le rappel à son chien: trucs & astuces

Combien de fois on entend: «Mon chien ne revient plus quand je l’appelle! Pourtant, il revenait avant!» Découvrez comment on peut, sans le savoir, empoisonner la commande de rappel, ainsi que les diverses raisons qui font que Fido ne revient plus. Mais heureusement, il existe des solutions!

C’est l’une des choses les plus primordiales et faciles à enseigner à son chien, mais aussi la plus facile à gâcher: j’ai nommé… LE RAPPEL! En effet, le chiot est généralement très heureux de revenir vers nous quand on l’appelle. Il suffit souvent de dire son nom sur un ton joyeux pour qu’il accoure vers nous, tout content de venir nous voir.

Mais vient un jour où, sans que vous ne sachiez trop pourquoi, il refuse même de vous regarder quand vous l’appelez. Pire, il se sauve de vous! Ô malheur! Soudainement, faire revenir Pitou devient un enfer! Est-ce le cas pour vous et votre chien? Laissez-moi vous expliquer pourquoi votre chien ne revient plus quand vous l’appelez et comment remédier à la situation.

Pourquoi mon chien ne revient plus au rappel?

Avant de conclure que votre chien est tout simplement têtu, voyons voir les raisons possibles pour lesquelles il ne vient plus quand vous l’appelez:

  • Vous avez peu pratiqué le rappel ou encore vous l’avez fait de façon aléatoire, de temps en temps. Pour ancrer un apprentissage, le chien doit le répéter souvent et de façon constante.
  • Vous n’avez pratiqué le rappel qu’à la maison, ou dans votre jardin. Comme le chien n’est pas très bon pour généraliser les apprentissages, il ne comprend pas toujours que «viens» veut dire la même chose à la maison, au jardin, au parc à chiens, par exemple.
  • Cela signifie la fin de quelque chose qu’il aime vraiment beaucoup: un jeu, une interaction agréable avec un ami canin ou autre, l’exploration d’un lieu vraiment intéressant où il peut sentir plein d’odeurs intrigantes, entre autres. Disons que vous êtes adepte du parc à chiens, que le vôtre s’y amuse comme un petit fou et qu’à chaque fois que vous le rappelez c’est pour lui mettre la laisse au cou et quitter le parc… «Oh non, pas déjà? Je ne veux pas partir!», qu’il se dit. Alors il apprendra très vite que de ne pas retourner vers vous lui permettra de profiter un peu plus de l’activité très intéressante là-bas!
  • Se faire rappeler est devenu un jeu! Tout a probablement commencé le jour où vous l’avez appelé tout en essayant de l’attraper. Le problème, c’est que la plupart des chiens adorent ce jeu de poursuite! Alors voilà, il ne vous prend plus au sérieux, et la demande «viens» veut maintenant dire que vous allez jouer à le pourchasser, au grand bonheur de votre toutou.
  • Il se fait appeler sur un ton autoritaire. Est-ce que ça vous tenterait de vous approcher de quelqu’un qui a l’air bête? Pensez-y, personne n’a envie d’aller vers quelqu’un qui semble fâché! Malheureusement, beaucoup de propriétaires de chien croient que, pour se faire obéir de leur chien, ils doivent employer un ton autoritaire. Qu’est-ce que je viens de dire? Personne n’a envie d’aller vers quelqu’un qui semble fâché!
  • Il a déjà été puni quand il est revenu. Votre chien fait ce que vous considérez être un «mauvais coup», vous l’appelez donc vers vous sur un ton autoritaire et vous lui criez dessus, ou pire, le punissez. Bien vite, il cherchera à vous éviter le plus possible, et vous entrerez dans un cercle vicieux: vous serez de plus en plus fâché, et Fido aura de moins en moins envie d’aller vers vous. Mettez-vous à sa place: on vous appelle, vous arrivez et vous recevez une conséquence désagréable: je vous garantis que vous risquez de ne pas avoir du tout envie de revenir!
  • Il va se faire emmener vers un lieu qu’il déteste, tel le vétérinaire, le toiletteur, ou parce que vous allez lui faire quelque chose qu’il n’aime vraiment pas: coupe de griffes, brossage, nettoyage des oreilles, ou autre. Si la demande «viens» équivaut à souvent devoir subir une séance de ce que Max considère de la torture, il voudra vous éviter à tout prix!
  • Il ne vous entend pas! Eh oui ! La perte auditive peut être la raison pour laquelle votre chien qui prend de l’âge ne revienne pas quand vous l’appelez. Il en est de même pour les chiens qui ont tendance à faire des otites à répétition. Si vous remarquez que votre chien ne répond plus au rappel alors qu’il l’a toujours fait, consultez un vétérinaire.

Mon chien ne revient plus au rappel, que faire?

Comme vous pouvez le constater, il y a plusieurs façons d’enseigner par «erreur» à son chien à ne plus revenir quand on l’appelle. C’est ce qu’on appelle, en éducation canine, le «poisoned cue», ou le «signal empoisonné». Le chien ayant associé la demande «viens» à une conséquence désagréable pour lui, il n’y répondra plus en accourant vers vous, mais plutôt en vous fuyant ou en vous ignorant.

Alors, que faire? Est-ce trop tard, docteur? Pas du tout, mais il vous faudra recommencer à zéro l’enseignement du rappel, en utilisant un autre signal. Choisissez un nouveau mot, un mot que vous n’utilisez pas déjà pour vous adresser à votre chien. Il faut vraiment que ce soit un terme qui n’est associé à rien d’autre. Cela peut être le mot «come», «ici», ou autre mot de votre choix. Un mot inventé peut tout aussi bien faire l’affaire, et de plus, vous ne risquez pas de l’employer par erreur! Soyez créatif! Trouvez-vous un mot avec plein de consonnes sonores, ainsi votre chien distinguera bien ce mot. Par exemple, «bourguize», «kadineko»… ou, sur un ton plus humoristique, «diguidine» (que connaissent bien les Québécois), ou «scoubidou» (sauf votre chien porte ce nom, ah ah ah)!

Ensuite, commencez par créer une association ultra positive avec ce nouveau mot, en le disant sur un ton joyeux et en offrant immédiatement une friandise plus qu’irrésistible. Attention, ici on n’utilise pas de vulgaires croquettes! Offrez plutôt à votre chien des morceaux de saucisse, du poulet cuit ou autre, en autant que ce soit vraiment une gâterie pour laquelle il se damnerait.

Répétez cet exercice plusieurs fois, à l’intérieur de la maison et toujours en gardant votre chien près de vous, jusqu’à ce que le regard de votre chien s’illumine quand vous prononcez ce mot. Nous ne sommes pas encore à l’étape du rappel, seulement à celle de l’association. Ne lui demandez rien d’autre, pas de s’asseoir ou de se coucher. Ne faites que dire le mot, toujours sur un ton joyeux, et donnez la friandise.

Puis, une fois qu’il réagira de manière positive à chaque fois, il sera temps de passer à la prochaine étape. En pratiquant toujours à l’intérieur, attendez que votre chien vous tourne le dos, ou qu’il soit en train de s’éloigner, et dites votre mot de rappel. Dès que votre chien revient vers vous, offrez-lui la friandise et faites-lui une petite fête: «oui, bon chien!!!» Ensuite, on augmente graduellement le niveau de difficulté en attendant qu’il soit dans une autre pièce.

Quand votre toutou aura bien compris que, quand il entend ce mot, il doit se diriger vers vous pour recevoir une merveilleuse récompense et une petite fête, il sera temps d’aller pratiquer à l’extérieur, en commençant dans votre jardin ou un autre endroit où les distractions sont moindres. Répétez le même processus que vous avez employé à l’intérieur: débutez en disant votre mot de rappel alors que votre chien est près de vous, puis lorsqu’il vous tourne le dos ou s’éloigne. Augmentez la distance graduellement. N’oubliez pas de toujours dire le mot que vous aurez choisi sur un ton joyeux, et de récompenser à chaque fois que votre chien revient.

Votre chien revient à tout coup? Il est temps de commencer maintenant dans un grand espace où il y a un peu plus de distractions : le trottoir devant la maison, le parc, etc. Pour assurer la sécurité de votre chien dans un espace plus vaste, et afin de garder un lien physique avec lui, attachez-le à une longe d’au moins 20 pieds.

Parce que votre chien risque d’être distrait plus facilement dans cette situation, il vaudrait vraiment la peine d’avoir sur vous une friandise ayant encore plus de valeur à ses yeux. Par exemple, si vous utilisiez du poulet cuit, vous pourriez lui offrir de la viande rouge. Vous connaissez mieux votre chien que quiconque, alors choisissez quelque chose qu’il adore et qu’il n’a pas l’habitude de recevoir en récompense.

Recommencez l’exercice en suivant les mêmes étapes, toujours en vous assurant qu’il répond à tout coup avant de passer à la prochaine étape. Cependant, quand vous serez rendu à pratiquer le rappel à longue distance, et si votre chien est distrait, surtout, ne répétez pas en vain le mot que vous aurez choisi! Ce serait une autre façon d’empoisonner votre signal! Plutôt, comme il est attaché à une longe, secouez légèrement celle-ci pour attirer son attention vers vous. Dès qu’il vous regarde, dites votre mot sur un ton vraiment très joyeux, et offrez-lui la récompense et faites-lui une petite fête dès qu’il arrive près de vous.

Éventuellement, je vous promets qu’avec de la constance, de nombreuses pratiques, de succulentes friandises et de la patience, votre chien aura un rappel d’enfer!

Quelques astuces pour maintenir le rappel

Maintenant que votre chien a un bon rappel, attention de ne pas empoisonner le nouveau signal ! Pour ce faire, suivez ces quelques consignes simples:

  • Faites des rappels gratuits : régulièrement, appelez votre chien avec son mot de rappel et récompensez-le avant de le laisser retourner à ses occupations. C’est ce qu’on appelle un rappel gratuit, pour que le chien n’associe pas le rappel à la fin de l’activité à laquelle il s’adonnait. Faites ceci autant à l’intérieur qu’à l’extérieur.
  • Gardez un ton joyeux: je le répète, personne n’a envie d’aller vers quelqu’un qui est fâché ou bougon. C’est la même chose pour les chiens. Alors, même si vous êtes fatigué, impatient, de mauvaise humeur, faites un effort et adoptez un ton joyeux quand vous le rappelez.
  • Ne punissez jamais votre chien: et suuuuurtout quand il revient vers vous! C’est compris? Ai-je besoin de rajouter quelque chose à ce sujet?
  • Évitez les jeux de poursuite: comme je l’ai mentionné plus haut, la plupart des chiens adorent jouer à la poursuite. Si c’est le cas de votre toutou, et qu’il a encore tendance à partir en courant pour vous inciter à le poursuivre, ne perdez pas patience et n’embarquez pas dans son jeu. Tournez-lui plutôt le dos et marchez en direction opposée. En vous voyant partir sans lui, votre chien accourra vers vous. Dès qu’il sera à vos côtés, offrez-lui plusieurs friandises (un genre de «jackpot» de gâteries, comme un «jackpot» d’argent qui tombe d’une machine à sous de casino) et félicitez-le avec enthousiasme!

Entraîner le rappel à un chien sourd

J’ai brièvement abordé le sujet des chiens qui perdent l’ouïe en raison de leur âge ou d’une maladie, ou qui, tout simplement, sont nés ainsi. Entraîner un chien sourd est loin d’être impossible, nous n’avons qu’à remplacer les signaux vocaux par des signaux visuels.

À l’intérieur: les chiens sentent très bien les vibrations via leurs pattes. Vous pourriez donc apprendre à votre chien qu’il doit vous donner son attention quand vous donnez deux coups sur le plancher. Dès qu’il vous regarde, utilisez un signal de la main pour lui faire signe de venir. Suivez les mêmes étapes que ci-haut, jusqu’à ce qu’il revienne vers vous alors qu’il était dans une autre pièce.

Mais qu’en est-il du rappel, lorsque le chien est à l’extérieur à une bonne distance de nous et qu’il ne nous regarde pas?

En effet, dehors, c’est une autre histoire. Il y a de fortes chances que les coups sur le sol n’aient pas l’effet escompté pour obtenir son attention. Pour sa sécurité, attachez-le à une longe qu’il pourra traîner derrière lui et sur laquelle vous pourrez mettre le pied pour l’empêcher d’aller trop loin. Pour avoir l’attention de votre chien, secouez légèrement la longe. Puis, quand il vous regarde, utilisez votre signal de la main pour l’appeler vers vous. Bien sûr, récompensez-le et faites-lui des flatouilles.

Un bon rappel est essentiel pour la sécurité de votre chien. Ne négligez pas cette demande et faites-en une priorité d’entraînement.

Alors c’est parti? À vos marques, prêts, rappel!

Allô, moi, c’est Mimi-Griotte!

Pourquoi Mimi-Griotte? Parce que ma petite chienne s’appelle Griotte et que c’est grâce à elle que je suis aujourd’hui éducatrice canine et heureuse de l’être!

Ma mission, c’est de vous permettre de vous mettre à la place de votre chien pour comprendre ses émotions, afin de vous aider à répondre à ses besoins pour vous rendre heureux tous les deux.

Ici, vous trouverez outils, infos et cours en ligne pour vous aider avec humour et empathie.

Articles reliés

Obtenez GRATUITEMENT votre guide complet des 8 troubles de comportements chez le chien et comment les régler en vous inscrivant à mon infolettre.

En BONUS, recevez mes 10 grands principes pour une relation harmonieuse avec Pitou!

Partage cet article !

2 réflexions sur “Distractions et rappel : pourquoi mon chien n’écoute pas?”

  1. Bonjour,
    De loin un des meilleurs articles sur le sujet. Complet et plein de bon sens et d’idées.
    Je rencontre qques difficultés, actuellement, avec ma chienne de 2 ans qui revient au rappel quand elle a envie. Elle comprend très bien les ordres que je lui ai appris, mais n’exécute le rappel en extérieur que lorsqu’elle a envie. Du moins, çà s’est dégradé avec le temps, j’ai l’impression, et elle s’éloigne de plus en plus avant de revenir ou que j’aille la récupérer au milieu d’un champ. C’est une erreur, mais à un moment donné, je n’ai pas d’autre solution que d’aller vers elle pour la remettre sur le chemin de notre promenade. Je pense aussi qu’elle a un instinct chasseuse (c’est une batard à la robe border collie qui vient d’un refuge de Roumanie, et elle est avec nous depuis ses 9mois).
    J’ai remarqué qu’elle écoutait “plus” en début de promenade que en fin de promenade.
    J’ai remarqué qu’elle nous suivait et nous écoutait plus en foret (ou les endroits qu’elle connait moins) que dans les champs qu’elle connait (j’ai l’impression que vu qu’elle nous “voit”, elle n’est pas inquiète qu’on disparaisse, et malgré tout jette un oeil distrait sur nous de temps en temps)
    J’ai gardé l’ordre “viens” qui fonctionne quand elle le décide pour la rappeler en général.
    Je lui ai appris le “au pied”, plus précis et pour qu’elle s’assoit près de moi après son retour. Et dernièrement, le “au revoir”, et là je pars d’un pas décidé dans une direction opposée et parfois en courant. Il y aussi le “manger” qui est mon ultime joker, mais dans ce cas elle revient pour une friandise, et je n’aime pas trop l’utiliser pour ne pas la flouter au cas où je n’ai rien pour elle.
    Bref, c’est compliqué, d’autant qu’elle adore les odeurs qui l’entoure.
    Si vous avez des pistes pour m’aiguiller, je suis preneur…

    1. Mimi-Griotte

      Bonjour Jean,
      Merci infiniment pour vos bons mots et votre commentaire.
      Quand notre mot de rappel ne fonctionne pas à chaque fois, on dit que le mot est «empoisonné» parce que le chien sait qu’il a le choix de revenir ou non. Dans ce temps-là, on recommence à zéro avec un nouveau mot et on travaille sans échec pour que le chien revienne à chaque fois qu’on dit ce mot. Pour cela, on commence hyper facile pour le chien (à l’intérieur avec peu de distance) et on augmente très graduellement la difficulté avec des gâteries super bonnes (pour lesquelles le chien vendrait son âme).
      Quand on en est rendu à travailler dehors avec le nouveau mot, on met le chien en longue laisse pour éviter l’échec. En attendant, on garde notre ancien mot de rappel pour les balades où on en est pas rendu avec le travail.

      Votre «Au pied» et «Au revoir», c’est très bien. Vous pourriez aussi pratiquer des rappels à la suite à l’extérieur pour finalement lui donner comme récompenser d’aller sentir ce qui lui plaît.

      Pour compléter ce commentaire, je vous invite à regarder le Live que j’ai donné uniquement sur le rappel:
      https://www.youtube.com/watch?v=63FTmZKUjo0

      Merci encore et bonne journée!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Allô, moi, c’est Mimi-Griotte!

Pourquoi Mimi-Griotte? Parce que ma petite chienne s’appelle Griotte et que c’est grâce à elle que je suis aujourd’hui éducatrice canine et heureuse de l’être!

Ma mission, c’est de vous permettre de vous mettre à la place de votre chien pour comprendre ses émotions, afin de vous aider à répondre à ses besoins pour vous rendre heureux tous les deux.

Ici, vous trouverez outils, infos et cours en ligne pour vous aider avec humour et empathie.

Articles reliés

Obtenez GRATUITEMENT votre guide complet des 8 troubles de comportements chez le chien et comment les régler en vous inscrivant à mon infolettre.

En BONUS, recevez mes 10 grands principes pour une relation harmonieuse avec Pitou!

8 troubles de comportement chez le chien

Ton cadeau est prêt!

Obtiens GRATUITEMENT ton guide complet des 8 troubles de comportements chez le chien et comment les régler en t’inscrivant à mon infolettre. 

En BONUS, je t’offre mes 10 grands principes pour une relation harmonieuse avec Pitou!