Chien qui a peur en auto et qui se réfugie entre le siège avant et la banquette arrière
Michèle et Griotte

Comment aider un chien qui a peur en voiture?

Pourquoi donc un chien a peur en voiture? Dans cet article, je t’explique en détail pourquoi un chien a peur en voiture et comment régler ce problème de manière aussi positive qu’efficace.

Un chien qui a peur en voiture, c’est une chose tout à fait normale. Ils sont comme nous, les humains, qui stressons à l’idée de prendre un moyen de transport qu’on n’a pas l’habitude de prendre, comme l’avion, par exemple.

Ou bien, il a le mal des transports, ce qui est le cas de plusieurs chiens.

De ce fait, il est possible que Pitou présente des comportements intenses et inappropriés pendant un déplacement en voiture. Il peut en effet baver, haleter, pleurer, etc. En bref, il semble vivre péniblement cette expérience angoissante tout le long du trajet.

Si ça correspond à ce que tu vis avec ton toutou, cet article est fait pour toi! Je t’explique en détail pourquoi un chien a peur en voiture et comment régler ce problème de manière aussi positive qu’efficace.

Pourquoi un chien a peur en voiture?

Déjà, pour comprendre un chien qui a peur en voiture, je t’invite à te mettre à sa place. C’est comme si tu allais sauter en parachute pour la première fois. Ça ne m’étonnerait pas que tu sois angoissé avant et pendant l’exercice!

Il existe cependant quelques autres raisons qui accentuent cette crainte de monter en voiture chez Pitou. Voyons ça ensemble! 

Le mal des transports

Exactement comme pour les humains, les chiens peuvent aussi être sujets au mal des transports. Que faisons-nous quand nous sommes atteints de ce malaise chronique? Un traitement, bien sûr! Et c’est pareil pour Pitou, un passage chez le vétérinaire est nécessaire pour qu’il se fasse prescrire les médicaments appropriés.

Si Fido souffre du mal des transports, le résultat, s’il n’est pas nécessairement immédiat, devrait être assez rapide. Tu dois rester attentif et observer si le traitement est efficace ou non.

Mais attention, le mal des transports peut se transformer en anxiété. C’est sûr que si Pitou est toujours malade en voiture, il peut finir par devenir anxieux juste à l’idée d’embarquer dans l’auto et avoir peur de voyager en voiture.

Une mauvaise expérience 

Un chien qui a peur en voiture peut l’être devenu à cause d’une mauvaise expérience, par exemple, lorsqu’il a quitté son éleveur et effectué son premier voyage en voiture. En quittant sa maison rassurante où il laisse tout ce qu’il a connu depuis sa naissance, le chiot découvre brusquement beaucoup de nouvelles choses (voiture, environnement, humains, paysage, odeurs, etc.) qu’il peut percevoir comme des menaces.

Imagine que tu te fais enlever de ta maison pour monter dans un bateau avec des inconnus et sans tes parents. Tu vas probablement flipper, n’est-ce pas? Un chien peut avoir exactement le même sentiment si ce voyage est désagréable pour lui. Ainsi, ce genre de situation qui fait angoisser Pitou peut lui faire faire une mauvaise association avec le véhicule, surtout si le trajet est long. 

Le manque de socialisation

Il est possible qu’un chien qui a peur en voiture n’ait pas été socialisé au moment où il devait l’être, c’est-à-dire avant ses 4 mois. En effet, c’est avant cet âge qu’il faut socialiser un chiot à tous les éléments de la vie quotidienne, notamment le déplacement en voiture.

Imagine un enfant qui n’a jamais eu l’occasion de monter dans un véhicule. Pour sa première expérience, vers ses 7-8 ans, on l’emmène sur un assez long trajet avec des inconnus. Il va probablement être mal à l’aise, stressé ou même malade. C’est exactement ce que peut ressentir Pitou dans le cas où il n’a pas été bien socialisé.

L’anxiété

Pour un chien, le fait de ne pas contrôler tout ce qui l’entoure peut le rendre anxieux. Par exemple, dans une voiture, ça va vite (des fois trop) et ça bouge tout le temps. Il est probable que cette situation soit très difficile pour Pitou, surtout si le trajet dure assez longtemps.

Dans ce cas, il est préférable d’utiliser une cage de transport adaptée à sa taille, et une couverture pour éventuellement l’empêcher de voir toutes ces choses qui bougent. Attention! L’usage d’une cage de transport nécessite une introduction positive, c’est-à-dire que tu dois habituer Fido à cette cage de façon positive avant de t’en servir pour un déplacement en voiture.

L’âge du chien

Quand tu es jeune, tu es capable de faire le tour du monde en avion sans trop de difficulté, n’est-ce pas? Mais lorsque tu vieillis, tu commences parfois à être stressé de voyager ou ça te donne mal au cœur.

Eh bien, les toutous sont comme les humains, plus ils prennent de l’âge, moins ils supportent les longs voyages. En effet, un toutou âgé devient plus vulnérable au fur et à mesure qu’il vieillit. Si c’est le cas de ton compagnon, tu dois donc prendre en compte cet aspect avant de l’emmener en voiture.

Un chien qui a peur en voiture à cause de son âge devrait être respecté dans ses besoins et ne voyager que sur des trajets limités.       

Les mauvaises associations 

Les mauvaises associations peuvent être occasionnées par divers événements vécus par le chien en rapport avec la voiture. Voici quelques exemples:

  • Pitou a déjà été victime d’un accident en voiture. Le traumatisme causé par cet événement a entraîné chez lui une crainte chaque fois qu’il monte en voiture.
  • Ton chien n’a pas l’habitude de rencontrer d’autres humains à part sa famille. Il se met à angoisser lorsqu’il est enfermé dans une voiture avec des inconnus, même en ta présence.
  • Pitou a été laissé seul dans la voiture et a eu une mauvaise expérience. Par exemple, il a eu peur, ou froid, ou trop chaud, etc.
  • Ton compagnon ne monte dans la voiture que pour aller chez le vétérinaire (chose qu’il n’apprécie pas forcément). De ce fait, dès que tu l’emmènes en auto, il devient anxieux, car il pense qu’il s’en va vivre un horrible moment chez le méchant humain en blouse blanche !

Comme tu peux le constater, plusieurs circonstancespeuvent créer une mauvaise association qui feront qu’un chien a peur en voiture. J’ai cité ces quelques exemples pour que tu puisses comprendre l’émotion de Pitou dans certaines situations.

Si tu reconnais ta boule de poils parmi ces possibilités, je te conseille de travailler en désensibilisation pour changer son émotion et son association à la voiture. Tu dois également éviter au maximum d’emmener Pitou en voiture pendant la période de désensibilisation, pour avoir du succès dans ton travail.

Chien qui a peur en voiture et qui regarde par la fenêtre

Que faire pour un chien qui a peur en voiture?

Pour changer l’émotion d’un chien qui a peur en voiture, il n’y a pas 36 solutions, en général ça prend un travail de désensibilisation pour régler le problème.

Mais avant, fais des essais faciles pour voir si ça aide Pitou: tu peux par exemple changer de place dans l’auto (pas quand tu conduis, on s’entend!), changer de chemin pour te rendre aux endroits que tu fréquentes avec Fido, ou même changer de voiture (genre, emprunter la voiture d’un ami).

Si les essais faciles ne donnent pas de résultat, il faudra que tu entreprennes un travail de désensibilisation, que je t’explique ci-dessous.

À quoi consiste un travail de désensibilisation?

Le travail de désensibilisation consiste à exposer Pitou de manière positive au stimulus (la voiture) afin de modifier graduellement son émotion envers cet engin qui fait si peur.

Et durant tout ce travail de désensibilisation, évite d’emmener ton chien en voiture. C’est logique! Si tu veux désensibiliser ton chien par petites étapes et qu’ensuite, tu le remets dans la voiture, tu vas perdre tout le fruit de ton travail!

Il est essentiel de respecter le rythme de ton chien dans un travail de désensibilisation. La plupart des échecs dans un travail de désensibilisation sont généralement causés par le non-respect du rythme du chien. Eh oui, on va souvent trop vite et on gâche tous les progrès qu’on a accomplis! C’est décourageant! C’est pour ça que les étapes à franchir doivent être minuscules pour que toi et ton chien soient toujours dans le succès.

N’oublie pas: ça prend de la patience, de la persévérance et surtout de la bienveillance si tu veux obtenir des résultats positifs! 

Et sincèrement, la meilleure façon d’arriver à désensibiliser un chien qui a peur en voiture est de te faire accompagner par un éducateur canin afin d’éviter de faire des erreurs. En effet, tu ne peux pas tout savoir, et l’ignorance pourrait entraîner des erreurs qui t’empêchent d’avancer, ou pire encore, qui te font régresser.

Si tu te fais accompagner, choisis un bon éducateur canin qui travaille avec des méthodes positives et respectueuses du chien.

Dans mon cours Chien heureux maître heureux, j’explique en détail en vidéo les étapes pour habituer un chien à aller en voiture.

Comment s’y prendre précisément?

Le travail de désensibilisation pour un chien qui a peur en voiture doit commencer à distance de la voiture, à un endroit où il est capable de regarder la voiture sans avoir de réaction. C’est là que tu peux commencer à lui donner des friandises pour le récompenser de rester calme. Cela devrait également l’encourager à poursuivre la séance.

Pas besoin de travailler longtemps ces exercices, hein? Chaque séance ne devrait pas dépasser 3 à 5 minutes. On ne veut pas que Pitou finisse par en avoir assez et ne plus vouloir travailler! Ça serait contre-productif!

N’oublie surtout pas que toi aussi, tu dois être calme, patient et enthousiaste pour que Pitou se sente rassuré. Tu peux ensuite le rapprocher de plus en plus de la voiture en observant son comportement. Vous répétez chaque exercice 6 à 8 fois et si tout va bien, tu réduis petit à petit la distance après chaque série réussie.

Il est important que les exercices ressemblent à des séances d’entraînement ou même de jeu. Tu dois donc récompenser Fido à chaque exercice réussi.

Lorsque Pitou se sent bien tout près de la voiture, tu peux ouvrir la porte et l’inviter à y mettre ses pattes. Tu peux ensuite le faire monter et descendre de la voiture à condition qu’il soit bien à l’aise et ne montre aucun signe de stress. Attention! Friandise à chaque progrès!

Si tu trouves qu’il est calme, essaie de fermer les portières sur une courte durée, puis un peu plus longtemps, et hop, friandise!

Tout va bien? Si oui, il est maintenant temps de démarrer le moteur et l’arrêter après quelques secondes, puis de rallonger progressivement cette durée. S’il ne réagit pas, tu peux maintenant laisser tourner le moteur et avancer, puis t’arrêter à peu près à 10 pieds (environ 3 mètres). Cet exercice est à répéter plusieurs fois en roulant de plus en plus longtemps et de plus en plus loin.

La dernière étape pour aider un chien qui a peur en voiture consiste à commencer des petits trajets. Au début, tu peux l’emmener dans un endroit pas trop loin qu’il adore, et qu’il a l’habitude de fréquenter. Ce premier trajet est très important pour consolider les nouvelles émotion et association que tu as travaillées précédemment. Si ça passe, eh bien bravo! Tu as 90% du travail de fait! Si ça ne va pas, tu reviens à une étape où ton chien réussit.

Reste attentif à ton chien. C’est lui qui va te dire jusqu’où il est capable d’aller. Et si possible, arrête avant. C’est ça, la clé du succès en désensibilisation!

Alors oui, il est possible de changer l’émotion d’un chien qui a peur en voiture. Cela nécessite toutefois de la patience, du calme et de la bienveillance. C’est tout un défi, mais avec de la persévérance et un bon accompagnement, il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne pas!

Maintenant que tu sais comment aider ton toutou, tu peux attacher ta ceinture et contacter ton éducateur canin pour commencer le travail!

Bonne route!         

Si t’as envie d’en savoir plus sur la désensibilisation, mon article «Quelle est la différence entre récompenser un comportement et changer une émotion?» va vraiment t’aider!

Allô, moi, c’est Mimi-Griotte!

Pourquoi Mimi-Griotte? Parce que ma petite chienne s’appelle Griotte et que c’est grâce à elle que je suis aujourd’hui éducatrice canine et heureuse de l’être!

Ma mission, c’est de vous permettre de vous mettre à la place de votre chien pour comprendre ses émotions, afin de vous aider à répondre à ses besoins pour vous rendre heureux tous les deux.

Ici, vous trouverez outils, infos et cours en ligne pour vous aider avec humour et empathie.

Articles reliés

Obtenez GRATUITEMENT votre guide complet des 8 troubles de comportements chez le chien et comment les régler en vous inscrivant à mon infolettre.

En BONUS, recevez mes 10 grands principes pour une relation harmonieuse avec Pitou!

Partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Allô, moi, c’est Mimi-Griotte!

Pourquoi Mimi-Griotte? Parce que ma petite chienne s’appelle Griotte et que c’est grâce à elle que je suis aujourd’hui éducatrice canine et heureuse de l’être!

Ma mission, c’est de vous permettre de vous mettre à la place de votre chien pour comprendre ses émotions, afin de vous aider à répondre à ses besoins pour vous rendre heureux tous les deux.

Ici, vous trouverez outils, infos et cours en ligne pour vous aider avec humour et empathie.

Articles reliés

Obtenez GRATUITEMENT votre guide complet des 8 troubles de comportements chez le chien et comment les régler en vous inscrivant à mon infolettre.

En BONUS, recevez mes 10 grands principes pour une relation harmonieuse avec Pitou!

8 troubles de comportement chez le chien

Ton cadeau est prêt!

Obtiens GRATUITEMENT ton guide complet des 8 troubles de comportements chez le chien et comment les régler en t’inscrivant à mon infolettre. 

En BONUS, je t’offre mes 10 grands principes pour une relation harmonieuse avec Pitou!