On jase de chien avec… Geneviève Gagnon, humoriste

Qu’est-ce qui unit Cours Toutoune et Geneviève Gagnon? Rien, c’est la même personne! Mais qu’est-ce qui unit Geneviève Gagnon et son teckel Pogo? C’est l’amour! Geneviève nous parle de son Pogo, l’«homme» de sa vie, et on jase de tout et de rien, comme si on se connaissait depuis toujours!.

Description de la vidéo

Début : J’avais hâte à cette entrevue avec Geneviève Gagnon, je me disais que ce ne serait pas plate (ennuyant). Bingo! L’entrevue est partie sur les chapeaux de roues, comme vous le verrez dès le début!

Geneviève nous présente son chien Pogo, qui nous ignore royalement!

Je présente Geneviève : humoriste, conférencière, auteure, et créatrice de Cours Tounoune, dont on va parler plus loin dans l’entrevue.

On blague sur Cours Toutoune, car Geneviève en est la vedette, la créatrice, la présidente, la seule, donc!

1:24 : On parle son teckel Pogo, qui va bientôt avoir 12 ans. Je dis que ma Griotte aussi va avoir 12 ans dans quelques mois!

J’ajoute en rigolant qu’on aurait pu en faire un couple! Geneviève est très sceptique, car son Pogo n’est pas sociable. Comme la mienne n’est pas sociable non plus, on se dit que finalement, ça n’aurait pas été une bonne idée…

Geneviève poursuit en disant que son Pogo, c’est son meilleur ami, celui qui l’accepte telle quelle est, dans tous ses états d’âme.

2:35 : Je précise que les chiens nous aiment inconditionnellement, ils nous pardonnent tout, même quand on les punit. Geneviève me demande si je punis… bien sûr que non, je parle en général!

Elle poursuit en disant que dans le cas de gens qui punissent, elle «pourrait “pogner” du temps» (comprendre «faire de la prison»), tellement cela la fait réagir. Elle ne supporte pas la cruauté envers les animaux.

4:26 : Geneviève raconte qu’elle parle à son chien comme à un humain, et qu’elle le traîne partout. Je suis surprise que Pogo courre avec elle. Elle précise qu’elle ne court pas vraiment, elle trotte plutôt. En fait, elle court, marche, court, marche. Mais Geneviève est très à l’écoute de son chien, alors quand il ne veut pas sortir, elle le laisse à la maison. Mais quand elle va en montagne, Pogo la suit avec plaisir.

5:29 : Geneviève précise qu’il faut éduquer nos animaux pour avoir une vie agréable avec eux. Je poursuis en disant que souvent, les gens achètent un chien en rêvant que le chien va les aimer et va se tenir tranquille à côté d’eux sur le canapé. Ça ne marche pas comme ça!
J’ajoute qu’un chien, ça s’éduque, pas seulement pour nous, mais aussi pour lui, pour lui donner un cadre et qu’il soit heureux dans ses poils! J’explique que souvent, les chiens se donnent la responsabilité de gérer la maison, parce qu’ils pensent que c’est leur rôle. Et c’est stressant pour eux.

Geneviève admet que chez elle, c’est son chien, le «boss»…

6:43 : Geneviève raconte comment Pogo la pousse pour s’asseoir où il veut sur le canapé. Je lui demande si elle connaît l’expression «Lève-toi de ton fauteuil, ton teckel va prendre ta place»? Elle avoue qu’elle ne connaissait pas, mais elle admet que c’est bien vrai! Je raconte que mon teckel fait ça aussi.
Geneviève demande à voir ma Griotte, alors Griotte fait sa petite apparition dans l’entrevue.

8:33 : Je demande à Geneviève si Pogo est son premier chien. Elle répond que non, avant, elle avait un berger allemand, Natou. Il est décédé en 2006 à 14 ans. Elle raconte que lorsque qu’il est mort, elle a vécu une souffrance qu’elle ne pensait pas qu’on pouvait ressentir. Elle l’entendait encore marcher dans la maison alors qu’il n’était plus là.
Elle s’est alors dit «plus jamais», ça fait trop mal. Mais les années ont passé, et elle a fait son deuil, malgré qu’elle pense encore à Natou.

9:38 : Deux ans après le décès de Natou, elle est allée chercher Pogo. Elle a vraiment fait ses «devoirs» avant d’aller le chercher. Elle s’est informée sur la race, si c’était un chien qui irait bien avec son style de vie et après avoir fait son choix, elle a cherché un bon éleveur. Quand elle a vu Pogo, il s’est tout de suite créé un lien entre eux.
Elle constate qu’elle a été chanceuse, son chien n’a jamais rien grugé, n’a jamais fait de bêtises dans la maison.

10:45 : Mais Geneviève a constaté qu’avec Pogo, tout a été plus long : la propreté, et l’éducation en général. J’explique que beaucoup de teckels ont des tempéraments forts, mais ce qui prime dans la personnalité, plus que la race, c’est la lignée. Et que, en général, un bon éleveur qui connaît ses chiots sait lequel devrait bien correspondre à l’humain qui l’adopte.

J’ajoute que je trouve génial qu’elle ait bien préparé l’adoption de son chien. On aimerait bien que tout le monde fasse ça!

11:45 : Les gens lui demandent souvent ce qu’elle va faire quand Pogo ne sera plus là. Elle pense peut-être se tourner vers la race Corgi. Mais elle va attendre un peu quand même! De toute façon, Pogo est encore là pour un bout, il a une espérance de vie de 17-18 ans, et il n’a que 12 ans. Et Geneviève fait beaucoup attention à sa santé.

11:45 : Je demande à Geneviève si elle aurait des anecdotes à me raconter à propos de Pogo. Elle me dit que non, pas vraiment, car son chien est vraiment sage! Elle me raconte qu’il l’accompagne au Salon du livre quand elle y va, et que c’est la vedette là-bas! C’est lui qui signe les livres avec sa patte. Je trouve ça vraiment mignon.

Geneviève dit qu’elle n’est pas «normale» avec son chien; je la rassure, elle n’est pas seule dans ce cas!

14:48 : Comme on sait que cette entrevue sera en rediffusion, on commence à blaguer sur le moment où les gens regarderont la vidéo, et on leur souhaite toutes les fêtes de l’année au cas où!

Je dis à Geneviève que j’ai beaucoup de Français qui m’écoutent. Elle pense qu’ils ne comprendront rien, mais je ne crois pas que ce sera le cas. Quand elle va en France, les gens la font répéter. Je dis que malgré tout, les Français adorent notre accent québécois!

16:00 : Geneviève raconte que beaucoup de Français la suivent à travers Cours Toutoune, et même que son livre est en vente à la FNAC! Pour être en vente en France, elle est allée présenter son livre à tous les distributeurs français. Elle raconte qu’ils étaient dans une salle, plutôt coincés, et qu’elle a parti le party là-dedans! À la fin, tout le monde était relaxe!

Elle a aussi été faire un Cours Toutoune dans le Jardin du Luxembourg. J’en profite pour lui demander de nous expliquer le concept derrière Cours Toutoune.

16:45 : Geneviève a un jour commencé la course à pied grâce à l’émission Cours Toujours, animée par Dominic Arpin, émission qui fait la promotion de la course à pied. Ce qu’elle aimait de cette émission, c’est de lui avoir fait réaliser qu’elle pouvait mettre ses souliers de course n’importe où et n’importe quand et partir. Elle précise qu’elle «trotte», car elle ne court pas vite. Ell ae court un petit peu, puis elle marche, court, marche, court, marche… Et de toute façon, même ça, c’est bon pour la santé globale.

18:11 : Geneviève a tellement aimé l’émission Cours Toujours qu’elle en a fait une parodie. Un jour, elle a créé une capsule vidéo sur sa page Facebook personnelle juste pour faire rire ses amis. Et ça eu un succès public fulgurant! Elle fête sa 5e année en juin 2020!
Je fais une parenthèse pour expliquer aux Français ce qu’est une «toutoune»… disons que c’est une personne «avec des formes»… Geneviève dit en riant qu’on est quand même toujours la «toutoune» de quelqu’un!
Bref, la mission de Cours Toutoune est de s’accepter tel que l’on est, peu importe le corps qu’on a.

19:11 : L’important, avec l’activité physique, poursuit Geneviève, c’est que c’est bon pour la santé physique, mentale, c’est important pour bien vieillir. Elle précise de mettre son énergie là-dessus, et après, de penser à maigrir et de rentrer dans son linge. Parce que si on commence à faire de la course à pied pour maigrir, c’est voué à l’échec. Alors que si on met l’accent sur notre santé et que c’est notre but à long terme, on a plus de chances de tenir bon.

Geneviève précise que Cours Toutoune, c’est de l’humour, de l’autodérision, et du gros bon sens. Elle ajoute qu’elle est «brutalement honnête», qu’elle n’aime pas les victimes, et qu’elle ne se gêne pas pour déranger.

Je complète en disant que les gens ne doivent pas détester ça, puisqu’elle est énormément suivie! En plus, elle court avec son chien, et ça, ça fait craquer tout le monde!

Elle dit qu’elle ne choisit que des sentiers où les chiens sont acceptés, et que, malheureusement, il y en a peu. Qu’il est important que les chiens aussi puissent sortir et prendre l’air.

21:16 : Geneviève et moi on est d’accord sur le fait que chaque chien a besoin de sortir, de renifler, de faire une vie de chien au minimum et que c’est un devoir pour l’humain de répondre à ses besoins.

22:02 : J’aborde le sujet des conférences que donne Geneviève. Dans le cadre de Cours Toutoune, elle donne des conférences-spectacles sur le thème de l’acceptation de soi. Geneviève appelle ça une «showférence», un mélange de «show» d’humour et de conférence.

Elle nous montre le nouveau concept qu’elle va inaugurer le 28 juin 2020 prochain. C’est une conférence virtuelle dans un amphithéâtre virtuel. La conférencière est sur scène, et tous les spectateurs sont affichés devant elle sur écran et elle peut interagir en direct avec eux. Un concept que je ne connaissais pas et que je trouve super intéressant!

26:39 : Dans ses showférences, Geneviève parle de la santé, de l’acceptation de soi, de la résilience, entre autres. Il y a beaucoup d’humour, mais aussi des moments sérieux. Elle est très fière de son spectacle, car son bagage en humour apporte une présence sur scène intéressante.

28:52 : Geneviève cherchait une façon intéressante de faire de la scène, et l’idée de showférence s’est imposée à elle. Ses conférences sont très interactives, le public participe beaucoup.

Avec son concept virtuel, Geneviève va tester ce que ça donne. Car elle n’aura pas de public devant elle. Et en humour, le rire et la présence des gens, c’est ce qui te nourrit. Alors elle a bien hâte de voir ce que ça va donner.

31:27 : Geneviève précise qu’au moins, avec une conférence virtuelle, même les Français peuvent y assister sans qu’elle leur donne des microbes. Elle taquine les Français : «Si vous voulez voir une conférence sans rien comprendre, venez la voir!»

32:10 : Geneviève raconte ses anecdotes en France avec les Français, et les incompréhensions de langage. Et on blague sur les attentes que certains voyageurs européens ont lorsqu’ils viennent nous visiter.

34:50 : Je pose à Geneviève ma fameuse dernière question : «Est-ce que tu as déjà fait dans ta vie quelque chose que tu considères aujourd’hui comme une erreur, mais que, si tu pouvais revenir en arrière, et que tu pouvais changer cette erreur, tu la referais quand même?» Elle répond à la blague qu’elle a fait un enfant…

Elle répond plus sérieusement que lorsqu’elle a démissionné d’un poste très sécuritaire financièrement dans les télécommunications pour se lancer en humour, ça été très très difficile. Ça été probablement la décision la plus discutable de sa vie. De plus, elle s’est séparée dans la même période et est restée seule avec un jeune enfant.

Elle résume en disant qu’elle a tout laissé derrière pour repartir à zéro. Mais est-ce qu’elle referait ce choix? Quand elle regarde où elle est rendue aujourd’hui, oui, sans doute!

37:04 : Je dis à Geneviève que se lancer en humour, c’est tout un saut dans le vide! Elle répond que oui, mais que c’est aussi une passion. Elle précise qu’elle est une fille d’instinct, alors elle ne réfléchit pas trop avant de prendre une décision et elle assume complètement ses choix de vie.

39:20 : On termine l’entrevue sur une note d’humour, alors que j’imite (très mal) ma cafetière qui s’éteint et que Geneviève me conseille de ne pas me lancer comme imitatrice!

Partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 troubles de comportement chez le chien

Votre cadeau est prêt!

Obtenez GRATUITEMENT votre guide complet des 8 troubles de comportements chez le chien et comment les régler en vous inscrivant à mon infolettre. 

En BONUS, recevez mes 10 grands principes pour une relation harmonieuse avec Pitou!