On jase de chiens avec… Laurence Jalbert

Description de la vidéo

Je reçois aujourd’hui la magnifique, belle et extraordinaire Laurence Jalbert*, auteure-compositeure-interprète québécoise, qui nous parle de son teckel Lucien Boyer** (dit Lulu). Avec son authenticité légendaire et beaucoup de générosité, Laurence nous partage ses défis actuels et comment son Lulu l’aide à passer à travers la pandémie.
On échange aussi sur son amour pour les animaux et tout ce que son teckel lui apporte dans sa vie.

Comme beaucoup d’artistes, tous les contrats de Laurence sont annulés, mais comme elle se soucie énormément des autres, de ses musiciens, elle trouve les temps actuels difficiles. Mais elle est résiliente, elle admet s’adapter quand même assez bien à la situation actuelle.

Mais elle dit qu’une chance qu’elle a eu Lucien pendant le premier confinement, parce que, comme elle dit : «Mes plantes auraient fini par parler plusieurs langues et me répondre aussi!» Plus sérieusement, Lucien lui a permis de garder le sourire durant cette période.

Laurence nous raconte qu’elle a eu des animaux toute sa vie et qu’elle ne peut pas vivre sans animaux. Son enfance a été baignée d’animaux. En plus de Lulu, elle a d’ailleurs deux chihuahuas, Bob et Chipie, qui sont chez son fils en ce moment, et deux belles perruches de Bourke.
Elle nous parle de Lucien, avec sa petite face comique et ses allures de clown! Ce chien fait du bien à tout le monde, comme nous dit Laurence.

Laurence nous raconte plein d’anecdotes rigolotes à propos de Lucien, et on échange sur le tempérament de nos chiens : je raconte qu’autant son Lulu a de l’humour, autant ma Griotte n’a aucun humour!

Quand Lulu était petit, tout le monde tombait à genoux devant lui, comme nous dit Laurence! Elle explique qu’une chance qu’elle a vraiment bien socialisé Lucien dans ses premiers mois, parce qu’avec le confinement, Lucien a commencé à avoir certains troubles de comportement, mais Laurence travaille pour l’aider. Il est réactif aux autres chiens, un problème bien commun à d’autres chiens.

Laurence explique en riant que Lulu jappe tellement fort, qu’elle l’appelle Luciano Pavaroutti!

Je pose à Laurence ma fameuse dernière question : «Est-ce que tu as déjà fait dans ta vie quelque chose que tu considères aujourd’hui comme une erreur, mais que, si tu pouvais revenir en arrière, et que tu pouvais changer cette erreur, tu la referais quand même pour tout ce que ça t’a apporté?»
Laurence répond sans hésiter que sans aucune exception elle referait tout ce qu’elle a fait dans sa vie, même un mauvais mariage avec une relation toxique, elle recommencerait tout! Elle ne regrette absolument rien.

Elle nous confie toutefois que la seule chose qu’elle reprendrait dans sa vie, c’est d’avoir pu poursuivre la grossesse de son fils à terme au lieu d’avoir accouché 3 mois trop tôt. Pour lui donner toutes les chances possibles dans la vie. Cela dit, son fils est pétant de santé aujourd’hui et un garçon dont elle est très fière!

Laurence termine en nous racontant le cheminement qu’elle a fait dans plusieurs sphères de sa vie, tant au niveau santé qu’au niveau émotionnel et comment ça l’a fait avancer et apprécier tous les petits bonheurs de l’existence. Car elle est bien consciente qu’elle n’a pas beaucoup arrêté dans sa vie, mais elle tombait malade quand son corps n’en pouvait plus! Et elle est bien consciente qu’en vieillissant, les tournées de spectacles sont plus difficiles pour son corps.

Laurence affirme avec fierté qu’elle n’a jamais été aussi bien dans sa vie qu’aujourd’hui à 61 ans!

On échange sur son empathie et sa générosité et sur sa vision de la vie, comment l’humilité est importante pour elle et qu’il est primordial qu’elle soit et en harmonie avec elle-même.

Je remercie chaleureusement Laurence pour la générosité avec laquelle elle s’est livrée durant l’entrevue!

Et, bien sûr, un grand merci à tous ceux qui nous auront écouté!

Et on termine en souhaitant que cette pandémie se termine afin que la vie reprenne son cours, Laurence avouant qu’elle a vraiment hâte de revoir son public, qu’elle espère pouvoir bientôt faire retravailler ses musiciens et ses techniciens, mais aussi revoir ses petits-enfants afin qu’ils puissent retrouver une «vraie» vie.

Elle souhaite bon courage à tous, nous encourageant qu’on va finir par s’en sortir!

* Laurence a mis mon prénom (Michelle) pour entrer dans la plateforme de réunion, ne sachant pas qu’elle devait écrire son prénom…

** Lucien Boyer était un humoriste fantaisiste de cabaret. Laurence affirme que Lulu est tout à fait comme lui, avec sa bouille de clown et sa façon d’interagir. Pour découvrir Lucien Boyer (attention, ses blagues ne sont plus tout à fait à la mode aujourd’hui! 😊)

Partage cet article !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 troubles de comportement chez le chien

Votre cadeau est prêt!

Obtenez GRATUITEMENT votre guide complet des 8 troubles de comportements chez le chien et comment les régler en vous inscrivant à mon infolettre. 

En BONUS, recevez mes 10 grands principes pour une relation harmonieuse avec Pitou!