Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Quand ton chien porte le nom d’un gin célèbre: entrevue avec le Dragon Nicolas Duvernois

Dans cette entrevue, j’ai le privilège de rencontrer Nicolas Duvernois, Créateur de PUR Vodka, Romeo’s Gin et Romeo’s Gin + Tonic, personnage aux multiples casquettes : entrepreneur, auteur, conférencier, etc. Nicolas nous partage ses 12 années de belle expérience avec Romeo, son toutou, qui est malheureusement décédé en 2018. 

Description de la vidéo

Nicolas Duvernois nous raconte sa belle aventure avec son chien Roméo, un labrador qui a vécu à ses côtés douze bonnes années de sa vie (de 2006 à 2018). Son toutou a tout vécu avec Nicolas. Il était là pendant son mariage avec sa femme Caroline, les baptêmes de ses filles, et il l’accompagnait tous les ans en vacances à la mer. Eh oui, Roméo raffolait de l’océan et savait bien avant d’arriver qu’on approchait du lieu des vacances.

Nicolas m’a également confié que Roméo était son premier chien, et que son décès a été très difficile pour lui. Mais le fait que son toutou ait succombé dans ses bras lui procure une sensation de fin heureuse, car il a senti que Roméo est parti heureux au paradis. D’ailleurs, Roméo avait, selon lui, une vie heureuse et complète.

Je lui demande également s’il souhaiterait adopter un nouveau compagnon. La réponse a été catégorique: un chien a besoin de beaucoup d’attention pour qu’il soit heureux, mais actuellement Nicolas n’a pas assez de temps à consacrer à un nouveau compagnon à poils (maintenant, il a trois enfants, son travail, etc.).

On parle aussi du caractère de Roméo, ses défauts et ses qualités. Nicolas explique que Roméo était très «humain» comme chien et il ne présentait aucune méchanceté ni malice. Pour l’entrepreneur, les animaux de compagnie sont très précieux. Il a également eu un chat pendant 16 ans. Oui, 16 ans!

Ensuite, il nous fait part du grand appétit de son chien en racontant une anecdote assez hilarante: un jour, Roméo a mangé 12 muffins avec leur emballage sans que personne s’en aperçoive! Nicolas nous confie aussi que le fait d’avoir Roméo à leur côté a contribué énormément au bonheur de la famille, même si ses deux filles étaient encore très jeunes quand il est parti, et que son petit dernier ne l’a pas connu.

Il confie également que Roméo a été très présent au début de son succès en tant qu’entrepreneur. D’ailleurs, il a décidé de nommer son produit Romeo’s Gin, lancé en 2015 en l’honneur de son compagnon (il était encore vivant et en bonne santé à cette époque).

 L’entrepreneur à succès nous partage une autre anecdote concernant Roméo : son chien a été partie prenante lors de sa demande en mariage à Caroline dans le salon. Quel roman!

À part cela, Nicolas ne regrette rien sur des choses qu’il aurait dû apprendre avant d’adopter son toutou, sauf peut-être une chose : il n’aurait pas dû écouter le maître-dresseur. Heureusement qu’il n’a pas appliqué la méthode de ce dernier pendant toute sa relation avec son chien!

Ma dernière question est un plus personnelle: «Est-ce que tu as déjà fait quelque chose dans ta vie que tu considères aujourd’hui comme une mauvaise décision, mais que, si c’était à refaire (donc si tu pouvais revenir en arrière), tu prendrais quand même cette décision-là pour tout ce que cela t’a apporté?» Il a répondu avec simplicité en faisant allusion à un restaurant qu’il a ouvert et qui a connu un échec catastrophique. Il a dû le fermer après seulement deux mois d’activité. Cependant, cette expérience lui a permis de découvrir la vodka, le produit qui fait son succès actuel. Il a conclu que si cette partie de sa carrière était à refaire, il ferait exactement la même chose.

Partage cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *